Et concrètement, quels peuvent être les raisons ?

gallery/adult-art-artsy-278312

Les raisons qui se cachent derrière un désir de consulter sont parfois difficiles à clarifier d’emblée. Voici une liste non exhaustive des raisons qui peuvent amener à consulter un psychologue : 

  • Pour soi-même : stress, mal de vivre, deuil douloureux, phobie, dépendance affective ou chimique, isolement, perte de confiance en soi, emprise, difficulté sexuelle, symptômes physique dont on a exclu des raisons biologiques, désir de suicide, sentiment d’être débordé, déprime ou dépression, burn-out…
  • Pour un enfant ou un adolescent : hyperactivité, isolement, phobie (scolaire ou autre), énurésie (pipi au lit), encoprésie (caca dans la culotte), conduites à risque, repli sur soi, difficulté de concentration, perte du goût de vivre, tentatives de suicide, fugues…
  • Pour un couple : crise, « on ne se supporte plus », dépendance de l’un à l’autre, mauvais traitements, difficultés sexuelles, sentiment de débordement…

La santé psychique peut être comparée à la santé biologique : de même que notre corps sait faire face aux maladies, nous avons en nous-même des mécanismes qui nous permettent de faire face aux difficultés de la vie (deuil, stress, situations nouvelles…). Ces mécanismes s’acquièrent en général dans l’enfance et évoluent au cours de la vie pour finir par s’adapter aux exigences de la vie d’adulte.

 

Parfois cependant, ces mécanismes n’arrivent plus à protéger l’intégrité psychique de l’individu. Les événements qui nous arrivent viennent toucher notre structure même. Un peu comme si nous avions un paratonnerre défaillant. Nous ne sommes plus en mesure d’assimiler ces nouvelles situations et d’y faire face. Le stress affaiblit notre structure psychique qui s’abîme. 

 

En médecine le médecin, grâce aux médicaments, aide le corps à guérir, mais c’est bien notre corps qui opère sa propre guérison. De même, la consultation psychologique permet de remettre en route et d’adapter les mécanismes naturels de défense du sujet afin que ceux-ci lui permettent à nouveau de faire face aux événements de la vie. C’est un processus durant lequel le psychologue aide son patient à métaboliser ce qui lui arrive et à réguler ce qui provoque les tensions internes.

 

C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une pleine confiance dans le psychologue que l’on va voir. Parfois le processus passe par des phases inconfortables pour le patient car il lui faut réadapter ses mécanismes de défense et cela provoque ce qui est appelé une résistance.

Cela n’a rien d’exceptionnel et serait plutôt le signe d’une thérapie qui fonctionne bien.

Pour qui ?

Hélène Rémond

psychologue

Conventionnée CPAM

Pourquoi consulter un psychologue ?

gallery/logo cpam
gallery/benches-blue-jeans-casual-1134204
gallery/noir et blanc

J'ai une convention avec la Sécurité Sociale pour le remboursement des séances.